XV de l'Hippocampe : site officiel du club de rugby de LE BRUSC - clubeo

Archives Blog Avril 2007

Lundi 9 Avril 2007

Bon anniversaire au SMUC.

Pour le match à l'extérieur à... domicile, le XV n'a même pas occupé les vestiaires visiteurs ! Mais ce n'est pas grave car la victoire était une fois encore au rendez vous. Il faut dire quand même que si le match s'était disputé à la moyenne d'âge la plus élevée, les joueurs du SMUC (qui fêtaient sur les Embiez leur 25ans d'existence) l'auraient emporté sans problème. Alors bravo à tous les joueurs, jeunes et surtout moins jeunes. Pour en revenir au match, un bon début de partie permit aux joueurs du XV d'occuper très vite le camp adverse, mais les "vieux briscars" Marseillais grappillaient un nombre impressionnant de ballons dans les regroupements équilibrant ainsi la domination et déclenchant aussi, bien évidemment, les vociférations du coach resté cette fois encore sur le bord de touche. Des bruits de vestiaire circulent même, comme quoi pas mal de joueurs préfèrent encore quand il arbitre. Ca donne une idée des vociférations ! Le pack se ressaisissait et malgré les passes aux chaussettes d'un Stringer en petite forme, les 3/4 perforaient bien la défense adverse ramenant ainsi le jeu dans le camp Marseillais. Après un essai refusé à votre blogger préféré pour un en avant imaginaire, Prince Charles rattrapait son "cagoulin" de St Mandrier en plongeant dans l'en-but suite à un beau mouvement avec passes au cordeau. Grâce à une conquête en touche très performante cette fois-ci, les "gros" restaient bien dans la partie, s'imposaient même dans les regroupements, offrant ainsi de bons ballons aux 3/4 qui s'en donnaient à cœur joie avec des sautées et des renversements d'attaque (peut-être pas forcément annoncés, vu que Jean-Louis était rentré en jeu à la mêlée). Les joueurs du SMUC maintenant moins en jambes que les Hippo libéraient des espaces et l'exploit du match arriva : La course de René (600 pas sur 25 mètres) avec "cadrage débor" dans le couloir pour arriver dans l'en-but. Mais oui, vous en avez forcément entendu parler. Tout le Var est au courant ! Il paraît même qu'un reportage est prévu au JT de Jean-Pierre Pernault. Un comble, quand on sait que René ne boit que du Ricard ! René, on le retrouvera encore en bout de ligne très peu de temps après, appelant le ballon de sa plus belle voix sur le 2ème essai de votre blogger préféré. Ballon que je ne lui aurais pas passé pour tout l'or du monde, mais ça il le savait, je suis jaloux de lui depuis tout bébé ! En tous cas, je lance le débat et je pose la question : Pensez vous que René, à l'heure qu'il est, est beaucoup marqué par les "coups de casques" des avants du SMUC  ? Si l'un d'entre vous l'a vu dans un regroupement, qu'il se fasse connaître. Voila, ça c'est fait ! Pour revenir au match, il se termina par une 3ème mi-temps "à toucher" pendant laquelle les plus que vétérans du SMUC purent encore faire apprécier leur pointe de vitesse à leurs groupies aux cheveux blancs venues en masse dans la tribune. Un seul regret, on aurait apprécié que la "superbe Frida" qui évoluait dans les rangs du SMUC porte un soutif en dentelle. Après cette bien bonne après midi de rugby convivial, le club Marseillais pouvait aller fêter son anniversaire sur l'ile des Embiez.

Cliquez pour les photos 

 

Jeudi 5 Avril 2007

Une de plus !

Même si tout n'a pas été parfait - loin de là - cette nouvelle victoire (à l'extérieur qui plus est) doit quand même faire plaisir au coach. Une bonne entame de match a permis au XV de marquer très rapidement un 1er essai. Suite à une pénalité jouée à la main dans les 22 de St Mandrier, Guillaume plongeait dans l'en but pour l'ouverture du score. Suite à une interception sur une passe de David, St Mandrier égalisait mais l'arbitre - excellent du reste - refusait justement l'essai, le joueur ayant porté le ballon sur plus de 20 mètres. Une règle qui aura donc eu son importance tout au long du match car si celui ci fut un gros combat devant, derrière les 3/4 se sont plutôt livrés à une sorte de jeu de baballe style "passe à 10". Et qui dit passes dit... en avants, bien évidemment! Le XV restait bien dans la partie et sur une autre pénalité aux 5m jouée rapidement par notre "Stringer" Bruscain, je passais à David qui cette fois n'ouvrait pas. Bien que pris par la défense, il parvenait à redonner à l'intérieur à votre blogger préféré qui après un crochet sur le dernier défenseur (mais oui !) n'avait plus qu'à filer entre les poteaux pour le 2ème essai du match. Les Mandrééns sûrement vexés jetaient leurs avants dans la bataille, mais les assauts de Tonton (toujours en pleine forme) étaient stoppés deux fois sur la ligne par une défense rageuse du XV. Et de la "baballe" il y en eut, ce qui vaudra à Prince Charles le Cagoulin du match à la suite d'un échange de passes (toujours cette fameuse règle des 20m) dont la dernière transmission lui échappa à 2m de la ligne. La 2ème mi-temps fut une succession d'occasions manquées pour le XV. Avec une conquête en touche proche du zéro, les Hippocrampes privés de ballon ne durent qu'à leur défense de fer de ne pas encaisser d'essai sur les charges de Tonton - encore lui, repoussé sur la ligne - mais n'arriveront pas à stopper la dernière attaque Mandréénne en fin de rencontre. 2 à 1 à l'extérieur, voilâ quand même de quoi faire plaisir au coach. En tous les cas, ce fut  une bien bonne soirée pour tout le monde (malgré le terrain en piteux état, n'est ce pas Eric ?) où lors de la réception, la béquille d'or de St Mandrier changea de propriétaire pour échouer dans les mains de leur capitaine "récompensé" ainsi pour leur plus que modeste prestation rugbystique. Ils sont pas bonnards avec lui ! 

 

ACCÈS BOUTIQUE EN LIGNE

Passez votre commande

encart_boutique

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 5 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 20 Compétiteurs
  • 14 Supporters