XV de l'Hippocampe : site officiel du club de rugby de LE BRUSC - clubeo

Archives Blog Décembre 2008

 

Mercredi 24 Décembre 2008

Joyeux Noël.

 

 

 Et oui, un club de "vieux crampons" à la Mère Noël qu'il mérite !

 Mais ça n'empêche pas les cadeaux, alors : Cliquez 

Mesdames les adhérentes, il y en aussi pour vous, alors : Cliquez

  

Lundi 22 Décembre 2008

Affluence reccord !

 

Josse a tenu, malgré lui, sa prommesse. Non pas celle de sa venue avec un bonnet de père Noël dont on n'a pas vu la couleur rouge, mais au sujet de l'entraînement plus que "ligth", la mairie ayant fermé le stade sans prendre le soin de nous prévenir ! Donc, sanction immédiate, direction la Prud'ho et un apéro rallongé d'une bonne heure, au grand désespoir de Jo qui après de nombreux coups de fil voyait arriver Jef et ses chapons farcis dont les 34 adhérents présents (un record) pouvaient se régaler. Et il était temps car Tchoi, Raphy et Benoit en étaient à ressasser devant le comptoir leurs exploits de juniors 1ère année en bons "vieux crampons" qu'ils sont devenus. Hé hé, c'est qu'on frôle les 33ans de moyenne là ! Baby distribuait ses coups de "casques" (n'est ce pas Gé !) et la soirée - bien entamée elle aussi - pouvait se poursuivre par la dégustation d'un armagnac spécialement élaboré pour les "Hippo'crampes" et ramené de son Sud-Ouest natal par Ber Pastourelly qui arrosait ainsi avec nous tous son récent mariage, avec dans les mains le bouquet que le XV offrait à madame. Une très bonne soirée donc pour finir l'année en beauté durant laquelle on a pu voir un Josse très heureux de ne pas s'être fait voler sa place cette fois ci !

Cliquez pour les photos

 

Mardi 16 Décembre 2008

Les "Toubibs" sur la fin.

 

Comme d'habitude face à cette équipe en partie composée "d'anciennes gloires" du RCT plutôt que de médecins aptes à délivrer une ordonnance, nous avons couru après le ballon plus qu'il ne le fallait pour nous épuiser. Jusqu'en milieu de 2ème période pourtant, le XV a vaillemment tenu tête aux assauts répétés du "corps médical". Sans doute refroidis par le magnifique essai d'Anthony en début de partie, les "Toubibs" buttèrent sur une défense acharnée des Hippos qui ne craqua qu'en fin de 1ère mi-temps lors d'une des rares incursions de l'équipe adverse suite à une superbe combinaison orchestrée derrière la mêlée par... Aubin Hueber, excusez du peu ! Josse, un peu essouflé par le rythme du match, put quand même siffler la mi-temps et distiller ses fameux conseils. A savoir :  "Arrêtez de les plaquer debout". Ho ça va les gars, j'ai précisé qu'il était essouflé ! Pendant une bonne partie du second acte, les Hippos opposèrent encore une défense acharnée à la technique bien huilée des "Toubibs", mais les consignes ne furent effectivement pas respectées. L'ambulance avançait debout et personne ne venait tirer dessus pour la faire tomber. Ces mauls portés qui consommaient beaucoup d'Hippos, permirent aux "Toubibs" de s'engouffrer par 2 fois dans les brèches laissées ouvertes par le manque de replacement des joueurs du XV. La fatigue, les fautes de mains et le manque de lucidité hachèrent toutefois la fin d'un match bien agréable malgrè tout et au score plutôt flatteur pour nous. Et comme il faisait vendredi soir, un temps à ne pas mettre un rugbyman dehors, tout le monde alla se réchauffer à la Prud'ho pour boire quelques verres bien mérités.  

 

 

Lundi 1 Décembre 2008

Les Hippo'crampes déroulent leur rugby.

 

En effet, le XV de l'Hippocampe a pratiqué un très beau rugby vendredi soir contre des "Fadas" bien en dessous de leur valeur habituelle et moins "vaillantas" que d'habitude. J'aurais même pu dire un rugby complet si je n'avais pas eu peur de faire glisser Josse de ses traditionnelles claquettes... Mais bon, même si ceci - la méforme du XV des Fadas - peut expliquer cela - la bonne prestation des Hippoc'rampes - je pense que l'on s'est tous régalés l'autre soir sur le terrain comme en bord de touche pour les spectateurs. Faut dire que le "coach" en fin connaisseur des équipes adverses qu'il est nous avait prévenus à l'échauffement : "Attention, ces mecs je les connais ! Ils vont vous rentrer dedans, ça va pas être du gâteau. Je sais comment ils jouent !" Bon allez Josse, on ne t'en veut pas. C'est comme avec les chaussures, il y a les Bexley et les claquettes ! Tu ne peux pas toujours être dans le vrai. Et puis tu étais malade en plus ! Mais pour revenir au match, même si nous avons joué à la "baballe" les 10 premières minutes, le score de 10 essais à 2 est sans appel et confirme qu'il n'y avait qu'une équipe sur le terrain. On pourra toutefois mettre en avant le réalisme des "Fadas" - histoire qu'ils nous payent encore quelques coups à la Banane - puisqu'ils ont marqué 2 fois sur leurs 4 ou 5 incursions dans notre camp. Coté Bruscain, les impeccables réceptions sur les renvois - et il y en eu - les bons contres en touche, les ballons pour une fois bien récupérés sur nos rucks, une première ligne toujours au soutien relayée par une troisième ligne aux placages et raffuts dévastateurs permirent d'offrir aux 3/4 en second et même 3éme temps, de quoi faire parler leurs jambes de feu. Très peu d'en-avants par rapport aux autres matchs. Les crochets et les prises d'intervalles semèrent la panique dans la défense adverse pour de très beaux essais bien construits qui firent enfler le score... et même la mésentente au sein d'un XV des Fadas sans doute vexé de prendre là une telle leçon de rugby ! Parions que le match retour sera plus coriace, hein Josse, toi qui les connais bien ces gars ! Mais bon, la mauvaise humeur des Fadas ne dura pas longtemps, puisque c'est dans une Prud'ho remplie à ras bord  - comme les verres - que se déroula la troisième mi-temps "sponsorisée" par la SCEB, société Seynoise de contructions BTP. Un grand merci donc à Pierrot ainsi que Philippe du Bar St Jean et Gaby, notre reine du sponsoring. 

A noter : Que Fabrice, après sa blessure, retrouvait vendredi soir le terrain "en grandes pompes", puisque d'après ses dires... il aurait grandi des pieds... Mais pas du cerveau lui a rétorqué un certain irlandais à la mèche rebelle. 

Sympa : La visite sur le bord du terrain de notre pote Olivier qui est retourné à ses premières amours, le foot américain, et à qui l'on souhaite une belle saison en 2ème division.  

Cliquez pour les photos du site des Fadas 

ACCÈS BOUTIQUE EN LIGNE

Passez votre commande

encart_boutique

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 5 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 20 Compétiteurs
  • 14 Supporters