XV de l'Hippocampe : site officiel du club de rugby de LE BRUSC - clubeo

Archives Blog Novembre 2006

Mardi 14 Novembre 2006

Le XV remporte le tournoi des 6 clochers.

 

Le XV de l’hippocampe inscrit enfin son nom sur les tablettes en remportant le tournoi des 6 clochers ce samedi 11 Novembre au Beausset. Opposés lors de trois matches aux K-Beausset et aux Vieux dards de La Ciotat, les Hippo’crampes (renforcés par 3 copains Ollioulais) ont pratiqué un rugby complet, le bon travail des avants permettant aux ¾ de briller, bien emmenés par un David Cazaud omniprésent. Dans le 1er match, seul un manque de réalisme dans les 10 derniers mètres empêche que le score n’enfle d’entrée en faveur du XV. Malgré les jambes de feu de Prince Charles et un pressing constant c’est sur un score de parité que se séparent les deux équipes. Le 2ème match est tout à l’avantage des « marine et ciel » omniprésents en défense, et les bons ballons distillés par les « gros » permettent par deux fois aux « gazelles » de passer la ligne. Avec à la clef, et c’est à signaler, un essai entre les poteaux de P. Fiori après sa célèbre feinte de passe. Bon, pour la petite histoire, il est sorti tout de suite après, claqué sur l’accélération !  2 à 1 pour le XV, tout se jouera donc dans le dernier match, où la victoire est impérative pour la 1ère place du tournoi d’après les savants calculs de René qui a bien dû passer ¼ d’heure à calculer ! Le 3ème match donc, dans lequel les Hippo’crampes marquent d’entrée. Malgré de nombreuses fautes de mains et une seconde ligne inédite (n’est ce pas Patrice !) c’est grâce à une pression constante que le XV  arrive à tenir le score jusqu’à 2 minutes de la fin. Deux dernières minutes durant lesquelles on s’est demandé si le Beausset n’était pas devenu à ce moment précis, un centre expérimental de nouvelles règles rugbystiques ! le XV défend héroïquement sa ligne d’en but, mais l’arbitre sans doute pressé d’aller boire les mousses promises par l’équipe de La Ciotat et ne connaissant vraisemblablement pas la règle du renvoi aux 22, sifflera tout de suite après l’essai égalisateur. On ne lui en voudra pas, mais il a bien fait de payer sa tournée… Le match nul est quand même suffisant (bravo René pour les calculs !) et Gécou entre deux apéros reçoit le trophée des mains de son homologue des K-beausset. Jo est ravi, on a enfin «touché du bois» ! 

Il est à noter que David Cazaux a poursuivi sa bonne prestation du tournoi par une excellente 3ème mi-temps avec une série de distribution de tartes (mais du plat de la main !) à toute sa tablée. Et qu’il ne vienne plus nous dire qu’il a mal aux dents après les 3 assiettes de paëlla qu’il s’est enfilées !

Le mot de la fin : Dans les allées du stade Rippert, la question était posée : Est-ce vraiment une pure coïncidence que la victoire d’un tournoi se fasse précisément le jour où l’on note l’absence de Laurent, Jean-louis et Thierry sur le terrain ? A méditer…

Pour info, Laurent était absent suite au gros bouchon reçu la veille lors de l’entraînement contre… les juniors du pays Six-fournais. Sans commentaire !

 

Cliquez pour les photos 

 

 

Dimanche 12 Novembre 2006

Le XV à l'honneur !

 

Ce samedi 11 Novembre sur le coup des 10h, alors que le XV bataillait pour épingler sans le moindre revers un trophée à son palmarès, le Capitaine de vaisseaux Jean-louis Sambarino lui, se faisait épingler au revers de l'uniforme la médaille de Chevalier de la légion d'honneur. (Un rien quoi !). C'était donc la journée de tous les honneurs. Les joueurs présents au Beausset honnoraient le maillot frappé de l'hippocampe en remportant le tournoi des six clochers, pendant que la patrie rendait les honneurs à notre Samba national !

 

PS : Toute personne ayant des nouvelles sur l'hélice du Charles de Gaulle est priée de s'adresser à Jean-louis...

 

 

Mardi 7 Novembre 2006

Le XV et les CNIM dans la mêlée.

Bien que l’on soit en pleine saison des fêtes de la châtaigne, vous vous doutez bien qu’aucun marron n’est venu pointer son nez (ou… dans un nez) lors de cette rencontre opposant les Hippo’crampes à leurs homologues des CNIM.

Gentiment « motivés » à l’échauffement par un Josse très insistant sur la mise en place des combinaisons répétées la veille, c’est pied au plancher que le XV entame le match. Hélas, au niveau des mains ça ne suit pas et deux essais sont vendangés d’entrée à cause d’en avants. Le premier essai du XV vient suite à l’application des consignes du vendredi et le « petit » Samba perforant la défense va pointer derrière la ligne. Son père quitte le terrain peu de temps après, son genou ayant mal supporté le poids d’un maul. Courage Jean-louis, le plus dur reste à venir : la sérénade de Michèle.

A la reprise du 2éme tiers temps, la réplique des CNIM est immédiate. Suite à une mauvaise entente de la 3ème ligne du XV au ras de la mêlée, l’interception est superbe et remet les deux équipes à égalité. Tout le reste n’est qu’une suite de mêlées au grand désespoir des « gros », les fautes de mains des 2 équipes se succédant à un rythme effréné. En début du 3ème acte, un ballon vaillamment défendu et arraché par le pack permet à ? (désolé, j'ai mis du temps à me relever) de redonner l’avantage au XV. Les « gazelles » arrivent enfin à aligner 5 passes et suite à un beau mouvement au large, Renaud arrive lancé pour aller marquer entre les poteaux et redorer ainsi le blason de la 3ème ligne. Le sifflet pointilleux de Josse continue d’user les avants et suite à une énième mêlée, François, venu de Sanary abaisser la moyenne d’âge de la charnière (avec ou sans l’autorisation de sortie de Tornato, là est la question !) marque le dernier essai après une course de 80 mètres. Il est vrai que la défense adverse avait plus envie de regagner les vestiaires que de lui courir après ! Josse donne enfin son dernier coup de sifflet et après la photo tout ce beau monde pouvait aller profiter du petit « goûter » servi par Nadine, Tania et Michèle surnommées « les soeurs Haliwell » par Josse qui nous avait caché être un grand fan de la série Charmed.

 

Le mot du match : Il revient à un joueur des CNIM (un pilier je crois) suite à un avertissement de Josse pour contestation : « Je connais pas les règles, alors je ne vois pas comment je peux les contester ! ». Bravo, fallait oser.

 

Cliquez pour les photos

 

ACCÈS BOUTIQUE EN LIGNE

Passez votre commande

encart_boutique

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 5 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 20 Compétiteurs
  • 14 Supporters