XV de l'Hippocampe : site officiel du club de rugby de LE BRUSC - clubeo

Ça se "Corse" pour les Hippo'crampes. Juin 2006

Fin de saison 2006, départ pour Porto-vecchio. Invités par le RCOPV les Hippo'crampes prennent la mer. Après la remise des t-shirts et des superbes maillots sur le port, toute la troupe embarque à bord. Alors que les VIP du club s'inscrivent en vain sur la liste d'attente des cabines, tout le monde se précipite sur les canapés pour les transformer en bons petits lits. Patrice - alias Capitaine Starling Pause café - distille ses 2 bouteilles de "petit punch" à la bande d'assoiffés entraînée par René pendant que les joueurs invétérés usent le tapis sur les tables du pont supérieur, où Tony, notre"English" de service s'est déjà sifflé la moitié d'un cubi de rosé. La séance photos "dans le sac de couchage" organisée par Tania révèle de "bellestrognes" pendant que Gaby joue à la Superwoman entre les canapés. Au petit matin, montée dans le bus direction Porto-vecchio. A la halte café, période de coupe du monde oblige, la lutte autour du baby-foot est intense. Arrivée au camping. Tout le monde prend possession de son bungalow respectif avant de plonger dans l'eau bien fraîche et délassante de la piscine. Spectacle de la matinée, la descente "cul-nu" du toboggan. Après un repas sérieux et discipliné - Gécou n'avait fait aucune recommandation pourtant - la piscine prend des allures de Marinéland quand Gaby, Pascale et Nadine dévalent le toboggan. Les remous et les cris font fuir les quelques paisibles touristes allongés. Gagné, on est chez nous. 16h30 départ pour le stade. Bonjour la chaleur. Vestiaires en plein air et pelouse inexistante, que du bonheur. Le résultat dumatch est anecdotique. On retiendra surtout les échanges verbaux entreBer à la mêlée et ses gros: "passez par le sol, passez par le sol", "et ta gueule, t'as qu'à y aller toi, au sol". Bref, ce n'est pas là qu'on a remonté notre moyenne des placages dévastateurs. Le soir, super repas face au golfe de Porto-vecchio terminé par un échange de chants Corse opposés au Coupo santo avant que le naturel ne reprenne le dessus et que "la carotte" ne surgisse. Au matin, les Brouland ont la mauvaise idée de réveiller tous les bungalows et se préparent à passer une mauvaise nuit sur le bateau du retour. Plage et repas aux  paillotes de Palombaggia sont au menu du dimanche. Pendant que certaines jouent les pin-up, c'est sur la plage que se déroulent les revanches au baby-foot. Sur le chemin du retour les blagues Corses du chauffeur volent presque la vedette aux traditionnelles remises des Hippo Award's de François. Bien entendu le voyage de retour commence par l'apéro sur le pont supérieur suivi par le repas constitué des bons produits Corses achetés dans l'après midi. Les VIP vont se coucher, en cabine cette fois, imités par les petites natures du Bungalow 19, René, Fiori, Vodka et Grincheux. La mèche folle de Broule ne résiste pas au coup de ciseaux de Toto, qui le violera même par la suite - après strip-tease - pour se venger du réveil matinal. Nadine n'est pas mieux lotie, réveillée en moyenne tous les quart d'heure. Enfin toute l'équipe s'endort et le bateau retrouve son  calme.

L'équipe Corse:Tony pour ses recherches approfondies de rosé dans la poubelle. Gécou pour avoir, au whisky, exorcisé Pumba du corps de Laurent. Et Philou pour ses films amateurs.

Un grand merci: A Toto et Sogéa pour les T-shirts et les superbes maillots. Au RCOPV pour le super accueil.

Le mot du match: Au n°8 de poids du RCOPV après un placage dévastateur de Steph Franchini sur sa personne : "Vétérans, vétérans mon cul oui !"

Cliquez pour les photos (3 albums)


ACCÈS BOUTIQUE EN LIGNE

Passez votre commande

encart_boutique

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 5 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 20 Compétiteurs
  • 14 Supporters